Nous ne réalisons souvent pas à quel point l’environnement où nous vivons peut avoir un impact sur notre santé mentale. L’espace de vie, par sa conception architecturale, sa propreté ou le fait de vivre dans des conditions extrêmes comme l’espace, peut influencer notre psychologie et notre bien-être de manière marquée et pourtant souvent invisible.

Comment la conception architecturale influence notre psychologie

La conception architecturale, spécifiquement les dimensions, la disposition et la fonctionnalité d’un espace, influence nos perceptions, nos comportements et nos interactions quotidiennes. Un design mal conçu peut créer un sentiment de malaise ou de stress. A l’inverse, une architecture bien pensée peut nous aider à nous sentir en sécurité et à l’aise. Des études ont même montré que certains éléments de design – comme l’exposition à la lumière naturelle, les couleurs relaxantes, ou des espaces ouverts – peuvent réduire l’anxiété et augmenter notre bien-être.

Les bienfaits insoupçonnés d’un espace de vie rangé et organisé

Un autre aspect de notre environnement qui peut affecter notre santé mentale est l’organisation de notre espace de vie. Un espace désordonné peut en effet augmenter notre stress et notre niveau de distraction. En revanche, un environnement propre et bien rangé a tendance à apporter du calme et même favoriser la concentration.

De nombreux experts en bien-être recommandent d’ailleurs la méthode de tri de Marie Kondo pour aider à l’assainissement mental. Cette méthode préconise de garder uniquement les objets qui « procurent de la joie », ce qui peut faire une réelle différence dans notre santé mentale.

Vivre dans l’espace : les leçons issues de la recherche sur les habitats spatiaux

Enfin, vivre dans des conditions extrêmes, comme dans l’espace, peut aussi nous donner des leçons précieuses sur notre santé mentale. Les astronautes subissent en effet des contraintes très particulières, comme l’isolement, la microgravité, ou l’exposition aux radiations.

Les recherches menées sur les habitats spatiaux ont notamment mis en évidence l’importance d’une bonne gestion du sommeil, d’une alimentation équilibrée, d’une activité physique régulière et de l’interaction sociale pour maintenir une bonne santé mentale. Ces enseignements peuvent être utiles pour nous tous, même si la plupart d’entre nous ne voyageront jamais dans l’espace.

Dans tous les cas, il est essentiel de prendre le temps de se créer un environnement qui nous permette de nous sentir bien et en sécurité. Après tout, nous passons une grande partie de notre vie dans nos habitats. C’est pourquoi je vous recommande de réfléchir sérieusement à la manière de rendre votre espace aussi favorable que possible à votre bien-être mental.